La Petite Ceinture
un univers en constante évolution

Le Louvre, Notre-Dame, Montmartre, les Champs-Élysées, d'accord, vous connaissez Paris sur le bout des doigts. Mais aujourd'hui, nous vous entraînons dans un lieu insolite, sur le parcours de la Petite Ceinture. Un univers à part et en constante évolution.

La Petite Ceinture

La Petite Ceinture :
à l'abandon ou hyper branchée ?

Commençons par un brin de définition. On appelle Petite Ceinture le parcours de l'ancienne ligne de chemin de fer qui entourait Paris sur 32 km à l'intérieur des boulevards des Maréchaux. Tantôt en hauteur ou en contrebas des rues alentour, parfois en tunnel, ces kilomètres ont été longtemps laissés à l'abandon suite à l'arrêt de la ligne.

Maison Mère - Petite Ceinture

Squattés et investis par les habitants des quartiers proches, ils sont aussi devenus d'incroyables lieux d'expression de street art mais aussi de jardins ouvriers. Aujourd'hui, ces précieux mètres-carrés sont à nouveau mis en valeur comme poumons de la capitale.

A la découverte
de la Petite Ceinture

Chaque année, de nouveaux projets voient le jour le long de la Petite Ceinture, pistes cyclables, jardins, promenades à thèmes, actions de protection de la faune et de la flore... Cela dit, dès maintenant, vous pouvez parcourir les sentiers natures des XIIe et XVIe arrondissement, profiter de la promenade plantée du XVe, admirer les jardins partagés des XIVe et XVIIIe ou enfin boire un verre dans le restaurant hyper convivial et branché du Hasard Ludique qui donne sur la Petite Ceinture et ses œuvres de street art. En vélo ou à pied, partez aussi à la découverte d'une biodiversité inattendue.

 

Maison Mère - Petite Ceinture

Paris se réinvente et se réapproprie un patrimoine insolite d'une incroyable richesse. La Petite Ceinture, à l'écart du centre hyper touristique, offre une véritable respiration urbaine aux habitants des rues voisines et dévoile une facette de Paris hyper séduisante et totalement décomplexée.

 

Crédit photo 2 : © Myrabella - Wikimedia Commons
Crédit photo 3 : © Traktorminze - Wikimedia Commons