Est ce que tu peux nous présenter Maison Mère en quelques mots ? Comment est né le projet ?

D’abord c’est un territoire d’expression, une scène urbaine sur laquelle on veut révéler « Monsieur et Madame Tout le Monde », des passionnés en tout genre qui sont hors du commun et qui sont malheureusement souvent laissés de côté au profit de sujets plus lisses.

Ensuite, Maison Mère c’est une ode à la vie parisienne des parisiens, celle qui n’est pas connue des touristes. Une vie parisienne qui a du chien, qui est sincère, authentique et naturelle. Bien sûr on aime les Champs Elysées, la Place Vendôme… mais on préfère la Rue des Martyrs, Pigalle, le Square Montholon, ces endroits qui racontent une histoire et qui sont incarnés par les personnes qui les habitent.

Enfin on aime à dire que Maison Mère est la maison des belles maisons. On est incarnés par les artisans, les artistes, les talents que l’on met en avant.
 

Maison Mère, un média pour qui du coup ?

C’est un média qui s’adresse aux parisiens qui aiment leur ville mais veulent la découvrir autrement. Mais pas que : il s’adresse aussi à ceux qui ne connaissent pas Paris et rêvent de la découvrir avec les yeux d’un local.
Au delà de Paris, en deux mots, Maison Mère c’est un média pour les curieux qui ont envie de découvrir de belles personnalités, d’écouter de belles histoires et de s’intéresser à des sujets variés.

 

Peux-tu nous parler d’une personnalité qui t’inspire au quotidien ?

Ce n’est pas une personnalité publique mais il m’inspire au jour le jour : mon grand père. Il est né dans une famille défavorisé dans la campagne à la frontière entre l’Algérie et la Tunisie. Il a toujours suivi ses passions, sans jamais écouter les plus pessimistes qui ne croyait pas en ses idées. Il s’est finalement retrouvé à la tête du monopole du cinéma en Afrique du Nord, d’usines, d’hôtels en Europe… J’essaye de marcher dans ses pas et de toujours croire en mes projets.

 

La famille est justement une notion importante et fondatrice pour le projet. Peux-tu nous en dire plus ?

Maison Mère c’est une aventure familiale puisque je me suis lancée dans le projet avec mon frère Walid avec qui j’ai une relation fusionnelle depuis toujours. On a voulu insufflé la notion de famille dans le projet en se focalisant beaucoup sur la communauté et le partage. Il n’y a pas de séparation tranchée entre les lecteurs et les talents mis en avant dans nos sujets : chacun rejoint la MM Family ! Maison Mère peut être représentée par une maison avec le côté dynamique, inspirant, vibrant du repas de famille, des gens qui se retrouvent et qui partagent un moment généreux.

 

A toi de nous partager tes coups de cœur : ta découverte artistique ou artisanale du moment ?

J’ai récemment découvert le travail d’une amie, Mathilde Brunelet, qui est une artiste brillante qui fait autant de la peinture que de l’illustration. J’avais très envie de travailler ensemble et elle a rejoint le projet Maison Mère pour travailler sur nos illustrations et notre univers graphique.

Je suis aussi tombé sur le travail d’une jeune entrepreneuse Lola Pacchioni qui a décidé de se lancer dans la création de superbes carrés de soie géants complètement psychédéliques. Mathilde a justement dessiné un de ses carrés. C’est une belle aventure Made in France dans laquelle elle se lance et j’aimerais beaucoup qu’on puisse collaborer pour la suite !

 

On a beaucoup parlé également de Paris et de ton souhait de mettre en avant avec Maison Mère une nouvelle facette de la ville. Une bonne adresse à partager ?

Il y a beaucoup d’endroits qu’on découvre au fil des balades, dont je ne saurais même pas donner le nom. Je suis passé ce matin dans le 1er arrondissement devant le bar l’Express, un lieu assez mythique. Le patron est une vraie personnalité dans le monde de la nuit depuis des années, qui aime la vie, l’échange et ses clients, qui boit un verre lorsqu’il en sert un. Les gens viennent dans ce bar qui n’a rien d’exceptionnel en soi pour ce personnage unique. C’est ce type de lieux qui n’ont rien de spécial mais qui séduisent par l’accueil et le partage, qui me plaisent à moi aussi.

 

Et pour finir, une petite recommandation culturelle : le livre que tu lis en ce moment ?

Le livre que j’ai acheté récemment c’est « Sapiens, une brève histoire de l’humanité » de Yuval Noah Harari, une réflexion sur l’histoire humaine depuis le début de l’humanité jusqu’à aujourd’hui. Sinon un de mes livres préférés, c’est « L’Alchimiste » de Paolo Coelho, un livre initiatique qui raconte l’histoire d’un homme qui traverse le monde à la recherche d’un trésor.

 

Aziz Temimi