Les Pipalottes,
la Table et Épicerie familiale du Village Montholon

Pipalottes : ce nom qui suscite la curiosité n’est qu’un avant-goût des mille merveilles qui attendent le client dans ce restaurant et épicerie fine situé rue de Rochechouart dans le 9ème arrondissement de Paris.

 

Les Pipalottes,

Trois associés, 
une histoire de famille

Les Pipalottes est une institution de quartier établie dans le 9ème arrondissement depuis 1993. L’idée du couple fondateur était de proposer une cuisine traditionnelle accessible, avec de bons produits bien travaillés. Cette idée avant-gardiste dans les années 1990 a conduit à compléter le restaurant par une épicerie, dans laquelle les clients pourraient directement retrouver leurs ingrédients préférés de la table.

Entre 2017 et 2019, Maximilien Dieupart, le fils des fondateurs, s’est entouré d’une cliente fidèle, Carole Pasteur, et d’un ami de longue date, Thomas Cherbit, pour reprendre l’établissement. Aujourd’hui, les trois associés se complètent pour construire autour de la volonté de départ : cuisiner ce qu’ils aiment, partager les produits dont ils raffolent, travailler avec les gens qu’ils apprécient. 

 

 © De gauche à droite : Thomas Cherbit, Carole Pasteur et Maximilien Dieupart

 

Maison Mère - Les Pipalottes - Le Coquillotto

Une cuisine traditionnelle
revisitée

L’univers des Pipalottes est pensé autour de la découverte et de l’authenticité. Cette combinaison se voit d’abord sur la carte néo-bistrot, qui change cinq fois par an et propose de la cuisine française revisitée par un twist. 

On y retrouve des plats familiers qui font du bien, mais qui surprennent toujours par de nouvelles saveurs ou associations insolites... Comme, par exemple, la tarte au citron meringuée de la Chef pâtissière Sarah, posée sur palet breton avec un enrobage de chocolat blanc et insert de gel Yuzu. 

Si l’eau vous monte à la bouche, rendez-vous sur le compte Instagram des Pipalottes pour découvrir leurs autres chefs d’œuvre.

 

© Le Coquillotto, un plat iconique chez Les Pipalottes

 

Maison Mère - Les Pipalottes - Village Montholon

Le Village Montholon,
les ingrédients d'une réussite

Comme le Village Montholon, Les Pipalottes ont évolué au fil des ans tout en restant un repère pour les habitués du quartier. Pour Carole, Maximilien et Thomas, l’entraide et la bonne entente avec les commerçants du quartier entretiennent cette ambiance de village unique dans Paris. Les clients fidèles sont aussi une source d’inspiration : leurs envies orientent les plats à la carte tandis que la volonté de les surprendre impulse la créativité, toujours respectueuse des saisons et d’une consommation 100% française. Ces signaux d’authenticité et de sincérité attirent non seulement les Parisiens mais aussi les convives de passage, hommes et femmes d’affaires en déplacement et touristes internationaux.

 

© La devanture de l’épicerie fine au 43, rue de Rochechouart
 
Maison Mère - Les Pipalottes - Le millefeuille

Du goût...
pas qu'en cuisine !

Les trouvailles sont au cœur de l’histoire des Pipalottes, depuis le nom inventé de toutes pièces jusqu’aux produits proposés en passant par la décoration. Pour Carole Pasteur, une bonne trouvaille est quelque chose que l’on ne cherchait pas mais que l’on trouve, et dont on se rend compte qu’on avait toujours rêvé. Une bonne trouvaille peut aussi être aussi une rencontre avec un commerçant ou un producteur qui transmet sa passion. L’équipe des Pipalottes multiplie ces trouvailles lors de voyages en France, de sorties au restaurant ou sur les réseaux sociaux. 

Souvent, la trouvaille charme tous les sens : depuis la boutique où on la déniche jusqu’au joli packaging fait maison en passant par la personne qui la vend, dont on aime la manière de s’habiller, de se comporter, de transmettre son message. 

La dernière trouvaille en date chez les Pipalottes : les Frères Toqué, qui ont graffé le rideau de la devanture du restaurant au 49, rue de Rochechouart.

 

© Gabriel Lenoble - Le millefeuille de Sarah Travier 
 

 

Maison Mère - Les Pipalottes - Chef pâtissière

Une Maison
à plusieurs sens

Pour l’équipe des Pipalottes, les piliers d’une maison sont la famille et l’histoire. Depuis deux générations, le restaurant et l’épicerie sont gérés par la famille et de proches amis. Les commerçants du quartier ont vu grandir Maximilien, et c’est maintenant son fils, âgé de 15 mois, qui assure la relève en déambulant dans les cuisines et en goûtant aux préparations.

Une maison, c’est aussi un ensemble d’habitudes. La relation de confiance avec les clients a permis de les rassurer quand la modernisation des Pipalottes a chamboulé quelques repères.

Enfin, une maison, c’est l’endroit où l’on passe sa vie. C’est bien ce que fait la famille des Pipalottes au sein de l’établissement, où les 14 membres dédient leur temps et leur énergie à leur travail passionné.

Parce qu’une maison chaleureuse est souvent solidaire, l’équipe des Pipalottes œuvre bénévolement pour l’association Croq’L’Espoir fondée par Cédric Charreire, un ami de Maximilien et Thomas. Chaque année, le dîner caritatif récolte des fonds pour les enfants hospitalisés et permet de leur offrir des ateliers de cuisine au sein de palaces ou d’hôpitaux, en plus de leur servir de bons repas en chambre.

 

© Sarah Travier, Chef pâtissière des Pipalottes​

 

En attendant les surprises qu’on vous réserve chez Maison Mère avec Les Pipalottes, n’hésitez pas à faire un tour à leur Table ou à l’Épicerie !